vendredi 7 décembre 2018

Le massacre des grandes forêts françaises

https://www.wedemain.fr/Enquete-Le-massacre-de-la-foret-francaise_a3794.amp.html Envoyé avec Revue de Presse ( https://play.google.com/store/apps/details?id=it.pinenuts.rassegnastampa )

Enquête : Le massacre de la forêt française

Depuis le XIXe siècle, notre pays a presque doublé sa surface forestière. Mais quelle forêt ? Défenseurs de l’environnement, propriétaires et agents forestiers se mobilisent contre les méthodes de l’office national des forêts.

Par Gérard Leclerc I Publié le 6 Décembre 2018



Retrouvez l'intégralité de cet article dans le dernier numéro de We Demain. Disponible en kiosques et sur notre boutique en ligne. 
 
Il y a neuf ans, Michelle M. a hérité d’une centaine d’hectares de bois en Poitou. L’année suivante, mauvaise surprise : un gestionnaire forestier, agréé par l’Office national des forêt, vient… couper à ras une dizaine d’hectares, dont 180 chênes centenaires ! Michelle découvre ainsi qu’elle a également hérité d’un plan de gestion de la forêt, obligatoire pour toute propriété de plus de 25 hectares sauf à rentrer dans des procédures compliquées pour vendre du bois et à perdre les avantages fiscaux sur les droits de succession et l’impôt sur la fortune. Elle accepte de mauvaise grâce. 
  
Deux ans plus tard, les tronçonneuses sont de retour. Michelle proteste et propose que l’on pratique au moins une coupe sombre (on ne coupe que quelques arbres de façon à ce que la lumière n’atteigne pas directement le sous-bois). Refus du forestier : ça prendrait trop de temps, il est plus rentable que les engins coupent tout là où ils sont. "J’apprends par la même occasion que mes chênes ne sont pas destinés à l’ébénisterie mais au bois de chauffage. Je dois “nettoyer” le sol de tous les noisetiers et autres arbustes, et replanter des espèces qui produiront des troncs les plus hauts possibles, sans branches basses pour éviter les nœuds qui gênent les industries du bois." 
  
Michelle se rebiffe, prend contact avec des associations et propose un plan de sénescence qui vise à préserver la forêt en la laissant évoluer. Mais les experts forestiers ne l’acceptent que pour 20 % de la propriété… La propriétaire poitevine vient de découvrir ce que l’ONF, appelle "la sylviculture dynamique". Une industrialisation de la forêt contre laquelle s’élèvent de plus en plus défenseurs de l’environnement, propriétaires et agents de l’ONF...

dimanche 19 août 2018

Abritel-Home Away : ne comptez pas sur eux pour régler les problèmes.

Les plateformes de mises en contact locataire-loueur sont devenues incontournables lorsqu'il s'agit de trouver une location de vacances. Booking.com, AirBnB ou Abritel( version francaise du géant Home Away ) peuvent donner l'impression de sécuriser la relation entre le locataire et les propriétaires.

Que se passe-t-il si la location que vous avez réservée ne correspond pas à sa
description sur le site Abritel? 

Abritel prend une commission confortable lors de la réservation mais intervient il réellement en cas de conflit/ désaccord?

Vous avez réservé une destination au bout du monde et comptez sur le wifi pour rester en relation avec vos proches, lire les nouvelles du pays ou vos emails, voire écouter votre abonnement Deezer ou voir quelques videos youtube.
Heureusement, le wifi est aujourd'hui universellement présent en hotel et résidences hôtelières et, bien entendu, affiché gratuit sur l'annonce que vous avez choisie.

A l'arrivée, la gérante locale qui gère les appartements du propriétaire  vous attend à votre arrivée, vous explique le fonctionnement de quelques télécommande, la clé pour la piscine  et vous confie le nom du réseau wifi du propriétaire et le mot de passe. L'occasion pour le locataire de confirmer aux proches que tout va bien.

Malheur, dès le lendemain matin, le réseau wifi est toujours visible mais la seule page qui s'affiche est une page Orange Livebox avertissant que la box a besoin de ses identifiants d'origine ou autre problème.
Mise au courant, la gérante entre dans l'appartement voisin où se trouve la box, tente un reset, ne parvient à aucun résultat. Elle contacte le propriétaire qui est lui aussi en vacances et loin de ses codes d'abonnement.
Par manque de chance, le réseau 3G est à peu près inaccessible dans les appartements éloignés de cette ancienne résidence hôtelière et seuls appels mobiles et sms (en 2G) peuvent passer. 

Contacté quelque  temps après par le locataire (nous!) qui ne sait plus que croire, le propriétaire répond par sms que la gérante a tous les codes nécessaires pour gérer le problème.

Contacter Abritel :


Heureusement, la location s'est faite par le site Abritel-Home Away : c'est plus cher mais il y a des possibilités de faire des réclamations en cas de problème : il suffit de donner les coordonnées du locataire, du gérant sur place et des propriétaire : suite à des communications avant le départ, nous avons justement toutes ces coordonnées.
La page d'aide trouvée par Google propose un possibilité de Réclamation.
On peut ensuite joindre Abritel par Chat, Téléphone ou mail.

Les mails ne passent pas sur la page Abritel 

La case Chat étant inaccessible (à cause du décalage horaire), nous choisissons Mail et remplissons consciencieusement es cases avec les données de notre location puis le récit de notre plainte.
nous copions dans un fichier texte notre mail avant de l'envoyer...et , mystère, le mail ne part pas et Abritel nous invite à recommencer? Plus facile quand on a sauvé son texte , non?
Au "eme échec, nous abandonons et décidons de réessayer le lendemain en mode Chat.

Joindre Abritel par Chat

 Le lendemain, la case Chat finit par devenir cliquable et nous commençons une conversation en reprenant des éléments de notre plainte conservée en fichier texte.
Après plusieurs :
Agent "Bonjour. Merci de contacter HomeAway. Je m'appelle Jean. Comment puis-je vous aider?"
on finit par nous demander nos renseignements de réservation bien que nous les ayons déjà donnés lors de la connexion.

Puis l'agent nous annonce :
Agent :Je peux transférer ma requête et votre plainte vers le service assistance vacancier et il va vous recontacter un peut plus tard par mail ou par téléphone pour régler votre soucis. 

Un espoir de réglement?

 

La solution reçue par mail d'Abritel

 

Bonjour Monsieur XXXXX,

Merci d'avoir contacté Abritel® - HomeAway™.

Nous sommes désolés que vous ayez vécu une mauvaise expérience avec cette propriété et nous apprécions le temps que vous prenez pour nous informer de cette situation.
Conformément à notre procédure, nous avons pris les mesures suivantes :

  1. Nous avons enregistré votre plainte sur le compte du propriétaire de la location de vacances ou de l'agence immobilière;
  2. Nous avons transmis les détails de cette plainte au propriétaire ou à l'agence immobilière, afin de leur donner la possibilité de répondre.

Quand nous recevons une plainte, nous encourageons les deux parties à trouver un terrain d'entente.
Notre procédure prend en compte les deux points de vue sur la situation. Conformément à nos conditions d'utilisation, nous sommes une plateforme en ligne qui met en contact les propriétaires et les vacanciers. Nous ne sommes pas impliqués dans les transactions, ni dans la gestion de la propriété ; par conséquent, nous ne pouvons pas intervenir dans les différends entre les propriétaires et les vacanciers. Malgré tout, notre Service sécurité surveille de près les comptes qui ont reçus des plaintes.

Merci encore d'avoir attiré notre attention sur votre expérience. Nous vous conseillons de continuer à contacter le propriétaire ou l'agence immobilière pour résoudre ce problème.


Vous pouvez vous rendre sur aide.abritel.fr pour consulter les questions fréquentes.

Cordialement
Lina
Le Service Client d’Abritel® - HomeAway™

Une solution?

Pour ma part, je doute  grandement de voir cette situation se débloquer. Pas vous?

 Alain Lacour 19 Aout 2018
 



samedi 28 avril 2018

La malle de rangement pour jardin de Lidl Florabest est-elle une bonne affaire?




Proposée en avril 2018 en magasin Lidl à 29€90, la malle de rangement pour jardin se place à environ 10 euros de moins que les premier prix habituels de saison. Lidl s'étant fait connaitre pour ses petits prix et une qualité plutôt bonne, il est tentant de lui faire confiance pour un produit de sa marque Florabest.



Quelques jours après la promotion, il reste plusieurs articles en rayon et plusieurs emballages ont été ouverts ( puis refermés par l'enseigne), on comprendra pourquoi lors du déballage.



Au déballage, il apparait que notre carton également a été ouvert puis refermé par une bande adhésive du magasin. Un petit morceau de plastique cassé reste après la sortie des éléments à monter. Pas très encourageant : il s'est détaché d'un panneau latéral.

Les panneaux apparaissent bien minces et n'ont rien à voir avec ce que l'on peut voir pour des meubles de jardin , même économiques.


Entre les panneaux, un mode d'emploi détaille en dessins les opérations de montage( voir mode d'emploi en bas de cet article) . Les panneaux se clipsent mais attention de limiter la poussée : les panneaux latéraux ne doivent jamais plier sinon c'est la casse ( vécu authentique avec le fameux panneau latéral qui se fend à la première pression.).


Attention : Le plus délicat est d'enfoncer les panneaux assemblés sur le socle. Avec à peine plus de matière, ça aurait été un plaisir mais on fait ici dans des épaisseurs très minces.
Après le montage, les poignées latérales permettent de dépacer le coffre  à vide : il est bien évidemment incapable de rester assemblé lorsque des objets sont placés à l'intérieur : contrairement à la description, il ne s'agit absolument pas d'une malle mais d'un fragile coffre qui abritera des objets posés au fond, sans jamais appuyer sur les parois.
 
POINTS POSITIFS
  • La couleur sombre, 
  • le prix, 
  • la disponibilité en magasin, 
  • la possibilité d'abriter des récipients de recyclage, par exemple..

POINTS NEGATIFS

  • La minceur des panneaux, 
  • les risques de casse au montage, 
  • la présentation fallacieuse du produit (solide, résistant, malle), 
  • l'absence de produit monté en magasin, 
  • la présence d'un produit déjà abimé dans un emballage refermé en magasin, 
  • l'impossibilité d'héberger durablement en vrac des objets à remiser et sortir régulièrement.

Bilan : un petit prix habituel chez Lidl appliqué à un produit mal conçu et indigne d'une grande enseigne.
AL

Mode d'emploi :